Les pâtisseries font partie des aliments qui font accroître le taux de glycémie en raison de la présence de sucre et de matière grasse dans leur composition. Délices et Gourmandises vous indique comment ne pas vous priver du plaisir de consommer des pâtisseries tout en limitant l’augmentation de la glycémie.

Délices et Gourmandises : « Optez pour des gâteaux moins sucrés »

Si vous êtes adeptes des pâtisseries artisanales, il convient d’en consommer avec modération, car la teneur en sucre et en lipide dans ces gâteaux est souvent élevée. Vous pouvez néanmoins trouver des préparations allégées contenant des édulcorants ou des polyols. Ceux-ci sont reconnus pour leur propriété à ralentir la croissance rapide de la glycémie. Si vous confectionnez vos propres pâtisseries, pensez à remplacer une partie du sucre par des édulcorants.

Les pâtisseries industrielles ne sont pas à privilégier sauf si vous aimez scruter les étiquettes. Dans ce cas, il faut choisir des produits dont le taux de sucre est inférieur à la moitié du taux des glucides. Ces gâteaux ne doivent pas non plus contenir une quantité importante de lipides. La quantité de matière grasse ne doit pas être supérieure à 17 %.

À prendre en fin de repas et en quantité raisonnable

En tant qu’amateur de bonne chère diabétique, vous avez du mal à maîtriser vos envies gourmandes lorsque vous êtes en face d’une tarte aux fruits ou d’un baba au rhum. Bien que la consommation de ces pâtisseries ne soit pas totalement interdite, vous ne devez pas en prendre entre les repas.

En effet, il est préférable de vous offrir un petit moment de pur bonheur à la fin du déjeuner. Vous ne devez pas toutefois vous laisser « tenter » par votre gourmandise. Ces délices, même moins sucrés, doivent être consommés avec modération.