Les liqueurs et les crèmes de fruits ont la cote après un repas copieux du fait de leur saveur agréable. Si vous faites partie des amateurs de ces boissons spiritueuses, Délices et Gourmandises va vous livrer tous leurs secrets.

Des fruits macérés dans de l’alcool

On obtient les liqueurs et les crèmes de fruits en macérant les fruits dans de l’eau-de-vie blanche ou de l’alcool éthylique. Le temps de macération peut varier de 24 heures à plusieurs mois. Au terme de cette période, on extrait le jus, puis on récupère les marcs. Ceux-ci sont ensuite pressés et ajoutés à l’infusion.

La différence entre les liqueurs et les crèmes repose dans la quantité du sucre :
– Les liqueurs doivent contenir 100 g de sucre par litre au minimum
– Les crèmes, plus sucrées, doivent inclure au moins 250 g de sucre par litre

Pour la crème de cassis, le taux du sucre doit s’élever à 400 g par litre au minimum.
En principe, il n’est plus indispensable de colorer les liqueurs de fruits obtenues par macération.

Un taux d’alcool modéré selon Délices et Gourmandises

Les liqueurs et les crèmes de fruits ont un degré alcoométrique modéré puisque le volume se situe entre 15 % et 20 %. Grâce à leur goût sucré, ces boissons se prêtent merveilleusement à la préparation des cocktails.

Sur le catalogue de vins de Délices et Gourmandises, vous pouvez trouver un assortiment de liqueurs de fruits élaborées suivant les techniques traditionnelles alsaciennes. De haute qualité, ces produits du terroir vous séduiront par la subtilité de leurs parfums et l’authenticité de leurs goûts : liqueur de fraise de bois (25°), liqueur de mûre (30°), liqueur de coing (30°) et liqueur de myrtille (30°).