Envie d’un peu de variante pour le goûter des tout-petits et des grands. Pensez aux schankalas, ces beignets frits, plus communément appelés cuisses de dames. Les Délices et Gourmandises vous en livre ici la recette. Cette pâtisserie se déguste avec du thé ou du café.

Biscuits traditionnels des cantons romands et alémaniques

Les schankalas désignent une pâtisserie frite, dont l’aspect allongé rappelle celui d’une cuisse de femme, d’où son appellation cuisses de dames. Ces beignets frits sont aussi connus sous l’appellation « pieds-de-chèvre », en référence aux deux pointes à l’extrémité du beignet.

Les schankalas sont connus principalement en Alsace, en Suisse alémanique et en Suisse romande. Il s’agit d’une pâtisserie déjà ancienne. Les premiers récits qui en font mention datent de 1629. À l’époque, ils étaient principalement consommés par les familles de classes plutôt élevées, et lors des réunions de corporations. Depuis, cette pâtisserie a perdu de la notoriété. Les jeunes générations n’ont plus l’habitude d’en consommer, surtout les citadins. En revanche, elle est toujours aussi appréciée par les personnes âgées et dans les milieux ruraux.

La recette des schankalas

Ingrédients :
– 400 g de farine
– 180 g de sucre
– 3 œufs
– 100 g de beurre en pommade
– Une pincée de sel
– Zeste râpé d’un citron et demi
– 2 cuillères à soupe de lait
– De la poudre à lever

Préparation :
– Dans un bol, travaillez le beurre ramolli, le sucre, le sel et les œufs jusqu’à obtenir une masse blanche. Incorporez le lait et le zeste de citron. Ajoutez la farine et la poudre à lever. Travaillez jusqu’à obtenir une pâte souple. Enveloppez dans une serviette humide ou du film alimentaire, puis laissez reposer pendant 1 à 2 heures.
– Mettez un peu de farine sur la table de travail. Formez des rouleaux de pâte de l’épaisseur d’un doigt. Découpez-les en morceaux d’environ 6 cm. Façonnez une pointe à chaque extrémité.
– Chauffez l’huile à 160°C avant de frire les cuisses de dames. Bien égoutter.