Petits et grands raffolent du chocolat qu’il soit noir, au lait ou blanc. C’est la raison pour laquelle les recettes les plus convoitées en ligne se rapportent aux desserts au chocolat. À travers cet article, Délices et Gourmandises vous fait découvrir l’univers du chocolat, les petites astuces concernant cet ingrédient qui pourrait vous aider dans vos préparations culinaires.

Histoire du chocolat

Pour commencer, voyons un peu l’histoire du chocolat. C’est un Hollandais du nom de Van Houten qui inventa la solubilisation du cacao en 1828. La première tablette de chocolat a, quant à elle, vu le jour en 1847.

Bien choisir le chocolat

La première chose à faire lorsque l’on est sur le point de préparer un dessert au chocolat est de toujours privilégier un chocolat de qualité. En effet, cela va de soi afin de maximiser notre chance de réussir cette pâtisserie ? Il y a par ailleurs trois catégories de chocolat :

– les chocolats provenant d’un seul pays
– les chocolats provenant de cacao d’une seule région
– les grands crus avec un cacao à caractère particulier, et unique. Notons que son prix est plus élevé comparé aux deux autres.

Quel est le dessert à réaliser ?

Le choix du chocolat à acheter est aussi en fonction du dessert à réaliser. En règle général, pour le gâteau au chocolat, il est plus astucieux d’utiliser un chocolat noir avec 50 % de cacao. S’il fallait faire une mousse au chocolat, il faudrait encore plus de cacao que pour le gâteau, soit 70 %. Ce pourcentage de cacao est aussi la norme pour les desserts au chocolat noir comme les brownies. Dans le cas où l’on voudrait une ganache, il est plus recommandé d’avoir un chocolat beaucoup plus gras, à forte teneur en beurre de cacao donc.

Fondre le chocolat

Il faut faire très attention avec la structure du chocolat. En effet, lorsqu’il est trop chauffé, sa structure changera à coup sûr. Raison pour laquelle il n’est pas vraiment conseillé de le fondre aux micro-ondes. Un pâtissier choisirait plutôt de le fondre en bain-marie, par conséquent dans une casserole. Néanmoins, il faut faire attention à ce que la solution ne touche pas le fond de la casserole pour ne pas la brûler.

Pour mieux garder son goût initial

Si vous voulez avoir un bon chocolat, à sensation divine, ne lésinez pas sur sa quantité. De ce fait, ne le mélanger avec rien d’autre pour sublimer votre préparation. Cependant, pour la ganache, ajoutez juste 50 % de crème fraiche épaisse.

Régler la température

Le traitement du chocolat exige la bonne température. Pour travailler le chocolat, il faudrait que celle-ci avoisine les 30 degrés Celsius. Si l’on veut essentiellement arriver à l’étape « cristallisation », cette température de 30 degrés est vraiment importante à respecter. Pour en être certain, utilisez un thermomètre spécial destiné à mesurer la température de la cuisson.